[Skip Navigation]

Plagiarist Poetry Sites: Plagiarist.com | Poetry X | Poetry Discussion Forums | Open Poetry Project | Joycean.org
Enter our Poetry Contest
Win Cash and Publication!

Visitors' Comments about:

Les Colchiques

Guillaume Apollinaire

Add a new comment.


2001-12-06
Added by: Anne-France
Ce poème est la démonstration par le langage poétique de ce qu'est l'écriture et du travail que cela demande. En effet, celui-ci est très douloureux, voire mortel, "vénéneux". La femme dont on ne voit que les yeux n'est pas une muse, et est loin de l'être. Ce serait bien plutôt l plume, dont Mme de Sévigné disait que c'est un "poignard", qui fait souffrir le poète, l'"empoisonne". Pourquoi? Parce qu'il est obligé d'écrire, et que chaque nouvelle production écrite est un nouvel échec. Apollinaire s'identifie d'ailleurs ici à tous les poètes, puisque qu'il dit: "Pour toujours..." (dernier vers). Quel que soit le temps, le siècle, le poète, l'écriture est TOUJOURS un supplice, un empoisonnment, et , même si celle-ci est attraynte, ce n'est qu'une fleur trompeuse. Peut-on y voir aussi une allusion aux Fleurs du Mal de Baudelaire, que les fleurs maladives distraient tant, mais qui sont en rélaité des bourreuax?

» Add a new comment.

« Return to the poem page.